Menu Home
vers le menu

LE CHAUDEAU

   
 le Chaudeau de Wespes

Wespes • Leernes

 

Tradition sans doute plus que millénaire, le Chaudeau à Wespes vit plus que jamais au coeur d'un quartier de Leernes: Wespes.

 

le Chaudeau de Wespes  

Il ne reste que 3 "chaudeau" en Europe. Celui de Wespes
(Leernes - Fontaine-l'Évêque)
est sans conteste le plus vivant !

 

le Chaudeau de Wespes Le premier dimanche de juillet, les habitants du quartier se retrouvent autour de leur place où se dresse fièrement un kiosque. La "jeunesse" vient de descendre en fanfare du haut du bourg. Elle est allée à la ferme, près de la pisselotte, chercher la canne major. Plus tard, elle se recueille devant la plaque dédiée à Jean-François Deltenre, un aveugle de Wespes qui a composé le bénédicité.
le Chaudeau de Wespes Dans la chaude ambiance du soir qui tombe,
résonne un chant émouvant, un bénédicité repris en chœur par la foule amassée autour des soupières.

le Chaudeau de Wespes

le Chaudeau de Wespes
le Chaudeau de Wespes La joyeuse troupe apporte le Chaudeau dans les "scadias" et les habitants se hâteront de goûter la cuvée de l'année. Il sent bon le lait de la ferme Marc, les mastelles et la cannelle. le Chaudeau de Wespes
le Chaudeau de Wespes le Chaudeau de Wespes Ici, tout est symbole : les bouleaux et les fougères qui accueillent le visiteur, les guirlandes que les "guirlandeux" préparent dès le jeudi, les cocardes que l'on porte fièrement, la recette du Chaudeau que l'on garde secrète de génération en génération, la canne major que l'on va chercher à la ferme Marc, les "traînards" qui arpentent les campagnes et Saint-Birau que célèbrent les enfants habillés de blanc et coiffés d'un chapeau de paille.
 

Le Bénédicité du Chaudeau >>

 
Copyright bivort.com - Jean-Pol Demoulin - ® Mise à jour Juin 2013
     

 génération IMAGEMenu